Conversation sur un projet d’analyse/réflexion/passation/documentation en lien avec l’œuvre pédagogique d’Angélique Willkie 

Emmanuelle Bourrassa Beaudoin et Natalie Zoey Gauld

Comment est né ce projet? How did this project come to be?  

 

In April 2017, in this endorphin-fueled moment after technique class, we were saying  thank you and goodbye to our teacher Angélique Willkie, when she told us we might never take her class again.  She told us that her body was tired and that she had been planning to stop teaching technique for some time.  We found this information difficult to accept and we refused to stay passive facing this potential loss of expertise. 

 

A few of us who had been in the class gathered around and tried to explain to Angélique how much we valued her teaching. The idea of never dancing her exercises again felt something like heartbreak.  Could we not preserve her practice? Document it? And be able to dance her dances in the future? That is how our project began. 

 

At the time, Emmanuelle and I were also taking courses within the “Formation de formateurs en danse contemporaine” through the École de Danse Contemporaine de Montréal.  We were reflecting on what it is to be a dance teacher and considering our respective teaching practices.  As younger teachers, we spend a lot of time preparing and questioning our teaching material.  To consider Angélique’s teaching material that has been fine tuned for years, that is super effective in the body, and that is so kinesthetically satisfying to us…  to imagine that this master teacher’s oeuvre would suddenly disappear seemed devastating to us, like an impossible waste.   

 

 

Qui est Angélique? Who is Angélique? 

 

Known as a performer, singer, dramaturge and pedagogue, Angélique has been among the more sought-after contemporary technique teachers on the European professional circuit, teaching for companies, schools and festivals.  Luckily for Montreal dancers, Angélique has taught master classes at Circuit-Est centre chorégraphique since 1998.  Having re-established herself in Montréal since 2014, Angélique has been actively engaged in the dance community, as a collaborator in the professional milieu, a faculty member at Concordia University, a PhD student at the Université du Québec à Montréal, and as a member of committees and boards in support of dance.2

 

Quel est le projet? How will we organize the project? 

 

Zoey et moi avons décidé de rassembler un groupe de travail pour explorer le matériel de la classe technique d’Angélique. Les participants seront des danseurs familiers avec le travail d’Angélique qui ont déjà une pratique ou un intérêt en enseignement de la danse contemporaine. Nous avons également invité deux experts à participer aux ateliers: Thom Gossage, collaborateur de longue date d'Angélique, guidera notre réflexion sur le plan musical et Neil Sochasky nous éclairera lors de recherches sur le plan biomécanique. Nous travaillerons tous ensemble pendant trois semaines en espérant ouvrir la discussion à l'international. Nous mettrons sur pied une plateforme où les danseurs qui ont suivi les classes d'Angélique ou travaillé en collaboration avec elle pourront poser des questions ou inscrire des commentaires..

 

Ce printemps, Angélique enseignera ses dernières classes techniques ouvertes aux professionnels à Circuit-Est. Nous nous servirons de ce momentum pour implanter notre projet d’analyse/réflexion/passation/documentation en après -midi.

 

Le focus principal de nos activités en après-midi sera l’analyse du matériel pédagogique d'Angélique. Nous échangerons sur les aspects de ce matériel qui le rendent si efficace : sa nature, sa constitution propre, les éléments techniques explorés, l’enchaînement des mouvements, leur agencement, la structure. Plusieurs thèmes se présentent à nous d'emblée: la physique du corps en mouvement, la musicalité, les modulations dynamiques et toniques, les défis de vitesse, d’amplitude, d’organicité, d'équilibre, la qualité du mouvement, le rapport au poids (rapport et échanges de poids entre tête et bassin, les transferts de poids), le rapport au centre, à l'espace, le travail de déséquilibre. En mettant à profit les expériences et spécialités de chaque personne du groupe, nous espérons parvenir à de riches découvertes, autant sur le plan biomécanique que sur le plan pédagogique.

 

Pourquoi est-ce que ce projet est important pour nous? Why is the project important to us?

 

Throughout our respective careers in dance, Angélique’s technique classes at Circuit-Est stand out as special moments.  These classes with our teacher whom we adore, with Thom Gossage on the drums, with a multigenerational attendance, with exercises that make us feel that we are working hard but also experiencing joy in freedom of movement; these were moments in which we felt a part of something wonderful. It is important to preserve something of this feeling that Angélique’s classes brought to us. 

 

 

Quel est notre espoir pour le projet?

 

Our hope is that our workshops will be an amazing moment of questioning and learning for all participants.  We hope that it will be an ode, a celebration of Angélique’s teaching practice.  We hope that Angélique will feel celebrated.  We hope to initiate an awesome dialogue between Angélique’s students, past and present.  We hope to create important video documents of Angélique’s practice for future generations of dance practitioners. 

 

La documentation du projet et le partage des réflexions est pour nous un grand enjeu. Nous espérons que la sagesse d’Angélique ait une portée significative après la fin de ses activités d’enseignement, afin d’inspirer plusieurs jeunes enseignants. Pour ce faire, il y aura deux étapes de captation vidéo. D’abord, on filmera les exercices et enchaînements d'Angélique. Puis, lors des ateliers d’analyse, tous nos échanges et constats seront également filmés afin de laisser des traces limpides et complètes du processus. À partir de ce matériel regroupé autour de concepts et fondements chers à Angélique, on concoctera des capsules vidéo et l’ensemble de ces capsules sera mis en ligne. La documentation sera une façon de laisser un legs de l’expertise d’Angélique à toute la communauté de la danse.

 

We also hope that this project will be the first of many of its kind, as other master dance teachers who have shaped and inspired the Montreal dance community may be retiring in the coming years.  We feel that a system must be put into place to preserve the years of work and expertise developed by these artists and pedagogues. Nous avons une pensée toute spéciale pour Christine Lamothe, enseignante aux Ateliers de Danse Moderne de Montréal et à l’École de Danse Contemporaine de Montréal depuis 1994, qui vient de prendre sa retraite.

 

La conscience de préservation du processus chorégraphique et de conservation des œuvres étant de plus en plus vive avec les années, on observe malheureusement un grand vide quant à l’archivage des connaissances, de l’expérience, de l’expertise pédagogiques de nos grands maîtres montréalais. Comme danseur, on ne prend pas les classes techniques avec un regard pédagogique; on est dans l’expérience kinesthésique et centré sur ses perceptions et l’amélioration de ses capacités. On laisse donc glisser entre nos doigts une grande partie de la richesse de tout ce que nos professeurs nous enseignent vraiment puisqu’on ne réfléchit pas au «comment» ils nous enseignent. On se retrouve donc avec très peu d’outils concrets quand vient notre tour d’offrir une classe. Cette expertise construite sur plusieurs décennies d’expérience devrait être conservée, archivée, partagée afin d’assurer le transfert aux nouveaux enseignants, de nourrir l’évolution de la pratique à partir de ce qui a été déjà compris au lieu de recommencer tout à zéro. La pédagogie est un métier à part entière et devrait être honoré. Après tout, la beauté de la danse montréalaise commence en classe, en étant inspirés à bouger. 

Angelique Willkie / Crédits : Circuit-Est centre chorégraphique - Eric Lauwers

© 2019 Julien Blais & Alexis Trépanier

LogoFRQSC.png